mardi 25 juin 2013

PLANÈTE DINOSAURES


PLANÈTE DINOSAURES

Grâce à un bond dans le passé de plusieurs millions d'années et à des techniques graphiques uniques, Planète Dinosaures ramène à la vie les créatures les plus extraordinaires qui aient jamais existé. Presque tous les dinosaures présentés dans ce documentaire ont été découverts ces 10 dernières années, menant à la réécriture des livres sur la préhistoire...

Episode 1 : Le Monde perdu
-95 millions d’années, Crétacé – Afrique du Nord
Dans un marais, en Afrique du Nord, un troupeau d’Ouranosaurus sont effrayés par un Spinosaurus, qui les ignore. Au lieu de cela, il chasse  des Onchopristis (un poisson-scie géant), qui migrent dans les rivières d'eau douce pour se reproduire. Pendant ce temps, deux Carcharodontosaurus se battent pour obtenir des droits de chasse sur un troupeau d’Ouranosaurus.

Episode 2 : Dragons à plumes
-154 à -85 millions d’années, Jurassique et Crétacé – Chine et Mongolie
Dans une forêt de la fin du Jurassique, dans ce qui est maintenant la Chine, un Epidexipteryx échappe à un Sinraptor en grimpant à un arbre. Il trouve une larve de coléoptère dans l'écorce de celui-ci, et utilise ses doigts allongés afin de s’en saisir. Ailleurs, en Mongolie, des Gigantoraptors paradent afin d’obtenir les faveurs des femelles.

Episode 3 : Tueurs ultimes
-75 millions d’années, Crétacé – Amérique du Nord et Madagascar
À la fin du Crétacé, au Canada, dans ce qui est aujourd’hui connu sous le nom de Dinosaur Provincial Park, un Daspletosaurus traque un Chasmosaurus dans une forêt, mais perd l'effet de surprise et est forcé de battre en retraite. Plus tard, le Chasmosaurus est pris en embuscade par un groupe de tyrannosauridés. Un peu plus au nord, en Arctique, les Edmontosaures sont chassés par une grande sous-espèce de Troodon.

Episode 4 : Combat pour la vie
-150 millions d’années, Jurassique – Europe et Amérique du Nord
Dans les mers de la fin du Jurassique, en Europe, un Kimmerosaurus chasse un Squatina avant d’être pris en embuscade par un Pliosaure. Pendant ce temps-là, en Amérique du Nord, les stégosaures et les Camptosaurus coexistent dans une relation mutuellement bénéfique : les Camptosaurus servent de guetteurs, tandis que les Stégosaures fournissent une protection. Justement, un Allosaure attaque le groupe.

Episode 5 : Nouveaux géants
-95 millions d’années, Crétacé – Amérique du Sud et Afrique du Nord
À la fin du Crétacé, en Amérique du Sud, dans un site de nidification, un Argentinosaure sort de son œuf, et est presque immédiatement attaqués par un Lacusovagus. Le ptérosaure est effrayé par un Skorpiovenator, qui finit par dévorer le nouveau-né. Cependant, les autres sont sauvés par l’arrivée d’un troupeau d’Argentinosaures adultes. Ailleurs, en Afrique du Nord, un troupeau de Paralititan fait une halte près d’une rivière quand soudain, un Sarcosuchus piège l’un des jeunes.

Episode 6 : Les grands survivants
-92 a -65 millions d’années, Crétacé – Roumanie, Etats Unis et Mongolie
Vers la fin du Crétacé, sur l'île de Haţeg, un troupeau de Magyarosaurus se nourrit de végétation, tandis qu'un Bradycneme chasse des lézards parmi eux. Tombant du ciel, des Hatzegopteryx se mettent à chasser et dévorer les jeunes Magyarosaurus. En Amérique du Nord, un Zunityrannus attaque des Therizinosaures, mais doit prendre la fuite devant la résistance de ses étranges dinosaures.  Pour finir, en Mongolie, l’on retrouve des  Gigantoraptors en train de couver et protéger leur nid contre les prédateurs en maraude…


Il y a de cela un peu plus de deux ans, je vous avais proposé sur ce blog les critiques de trois documentaires de la BBC et consacrés à la préhistoire, les célèbres Sur la Terre des Dinosaures, Sur la Terre des géants et Sur la Terre des monstres disparus, probablement ce qui se fait de mieux, sans exagération aucune, dans le genre. Alors bien évidement, d’autres documentaires existaient également, certains de qualité, d’autres non, et si à l’époque, je m’étais promis, a l’occasion, de me procurer d’autres documentaires consacrés à la préhistoire et plus précisément aux dinosaures, l’une de mes grandes passions depuis que je suis enfant, je dois avouer qu’au fil du temps – mais aussi d’autres achats – mon idée fut un peu mise de côté, et ce, jusqu’à il y a tout juste quelques semaines… Ainsi, alors que l’anniversaire de mon fils cadet, Rafaël, approchait à grand pas, et comme celui-ci a repris en quelques sortes le flambeau pour ce qui est des dinosaures, j’eu envie de lui faire une petite surprise et de lui trouver un nouveau documentaire, histoire qu’il ait un peu de nouveauté à se mettre sous la dent, et franchement, en parlant de nouveauté, je ne pouvais pas mieux tomber !


Car effectivement, ce Planète Dinosaures, toujours produit par la BBC et dont je vous parle aujourd’hui est bel et bien en quelque sorte la suite de la trilogie cité précédemment et plus particulièrement du célèbre et grandiose Sur la Terre des Dinosaures, vieux d’une bonne décennie et qui commençait déjà à dater un peu. En effet, comme tout bon amateur de paléontologie le sait parfaitement, et comme il est rappelé dans chaque épisode de ce documentaire, depuis la fin du vingtième siècle et plus particulièrement depuis les années 2000, les découvertes, en plus d’etre nombreuses, furent pour le moins exceptionnelles et, au jour d’aujourd’hui, et en très peu de temps, notre vision des dinosaures a littéralement changée : multitude de nouvelles espèces, dinosaures à plumes à foison, lien établit avec les oiseaux, ces dernières années auront été pour le moins richissimes pour ce qui est de la paléontologie. Du coup, avec tous ces nouveaux dinosaures découverts sans oublier les anciens et la nouvelle vision que l’on a de ceux-ci, une suite s’imposait fort logiquement a l’excellent Sur la Terre des Dinosaures, d’où, vous l’avez compris, ce Planète Dinosaures.


Et bien évidement, BBC oblige, la qualité est une fois de plus au rendez-vous et en toute sincérité, si vous êtes un passionner de dinosaures et d’autres animaux préhistoriques, ou bien, si l’un de vos enfants ne jure que par eux, alors, n’hésitez pas une seule seconde, ce Planète Dinosaures est tout simplement indispensable ! Ainsi, et par le biais d’images numériques qui ont encore fait bien des progrès, nous retrouvons toute une foule de nouveaux dinos que ce soient les gigantesques Argentinosaures, les minuscules Microraptors, les stupéfiants Therizinosaures, les impressionnants Gigantoraptors, les terrifiants Sarcosuchus et autres Prédateurs X, et ce, sans oublier tous les autres, bien nombreux et souvent étonnants de par leurs formes, leur apparence ou tout bonnement leur mode de vie. Alors bien sûr, ces noms que je viens de citer seront familier aux plus mordus d’entre vous, d’ailleurs, ceux-ci ont souvent fait la une de quelques-uns de mes billets depuis que ce blog existe, mais quoi qu’il en soit, c’est tout de même agréable de les voir animés, d’avoir l’impression de remonter le temps et de les découvrir dans leurs milieu naturel, et ce, même s’il faut garder à l’esprit que ce documentaire est une reconstitution et qu’il se base sur des hypothèses. Mais quoi qu’il en soit, ce Planète Dinosaures est, si l’on est un amateur, tout bonnement indispensable, fort bien réaliser et captivant de bout en bout, et puis, ne serais-ce que pour les nouveaux dinosaures présentés ici, il mérite largement le coup, non ?!

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...