mercredi 4 mars 2015

ORIGINAL SIN 4


ORIGINAL SIN 4
Mars 2015

Nick Fury vs. the World – Original Sin 7 – Octobre 2014
Jason Aaron, Mike Deodato, Frank Martin
The One Who Watches – Original Sin 8 – Novembre 2014
Jason Aaron, Mike Deodato, Frank Martin

Mon avis : Pour une fois qu’un event de Marvel m’aura plus qu’enthousiasmer et aura été quasiment parfait de bout en bout, je me devais de le souligner car bon, comment dire, si bien entendu, cet avis est le miens et je comprends parfaitement que d’autres personnes ne le partagent pas, maintenant que Original Sin est achevé, je le considère comme étant l’un des meilleurs event de la Maison des Idées qu’il m’ait été donné de lire ces dernières années. Il faut dire que, d’entrée de jeu, celui-ci démarrait fort avec l’assassinat du Gardien et l’enquête de divers super-héros qui en avait suivit ; et justement, ce coté polar dans l’univers superhéroique, du plus bel effet, fut le premier point fort de cette saga. Le second, bien sur, eu lieu le mois dernier lorsque tout un pan de l’univers Marvel fut dévoilé avec l’implication de Nick Fury dans les événements en court, un Nick Fury qui, pour la petite histoire, protégea pendant des années la planète de toutes les menaces possibles et inimaginables, et ce, dans le plus grand secret et en usant de méthodes pour le moins radicales… Bref, un scénario haletant et riche en rebondissements dont on ne peut que louer le sieur Jason Aaron et qui, bien entendu, trouve sa conclusion en ce mois de mars avec les deux derniers épisodes de l’event. Alors bien sur, quelque part, au vu des multiples coups de théâtre qui ont jalonné les épisodes précédents, ce numéro semble un peu en retrait, surtout que, il faut le reconnaitre, le septième épisode n’est qu’un long combat entre Fury et les Avengers. Mais le huitième, le dernier donc, conclu magistralement la saga : on connait enfin l’identité de l’assassin du Gardien – ce n’est pas une surprise, il s’agit de Nick Fury – ainsi que du pourquoi du comment, et, tandis que l’ex-directeur du S.H.I.E.L.D. passe pour mort, que Thor, mystérieusement, semble atteint par les paroles de celui-ci, que Orb s’échappe avec l’un des yeux du Gardien, quelqu’un reprend le flambeau laissé vacant par la disparition de Fury, et il s’agit d’un certain… Soldat de l’Hiver ! Bref, une conclusion non seulement réussie mais fort prometteuse pour la suite de l’univers Marvel, surtout avec tous ces secrets dévoilés mais… mais ce n’est pas finis puisque, le mois prochain, nous en saurons un peu plus sur un certain Woodrow McCord, le prédécesseur de Nick Fury, et si je peux me tromper, cela risque fort d’être bigrement intéressant !


Points Positifs :
Original Sin fut parfait quasiment du début a la fin et a eu droit a une conclusion digne de l’intégralité de la saga, c’est-à-dire, excellente.
- Bien sur, désormais, on connait l’identité de l’assassin du Gardien – Nick Fury – mais surtout, le pourquoi du comment.
- Une fin ouverte ne serais-ce parce que, désormais, la Terre n’a plus de Gardien attitré, mais aussi car le Soldat de l’Hiver – l’un de mes perso préférés de chez Marvel – a repris le flambeau en tant que « Sentinelle sur le Mur » et qu’une série qui lui est consacré est annoncée.
- Une nouvelle fois, Mike Deodato livre une prestation excellente ; ajoutons que celui-ci fut le dessinateur attitré de l’intégralité de l’event, ce n’est pas toujours le cas mais quand ça arrive, c’est plus qu’appréciable.
- Mais qu’est-il donc arriver a Thor ? Et Orb, quel sera son rôle dans l’avenir ? Bref, tout un tas de questions restent en suspens…  

Points Négatifs :
- Bien entendu, le septième épisode est un peu en-deçà selon moi si on doit le comparer au reste de la saga : uniquement consacré à l’affrontement entre Nick Fury et les Avengers, s’il s’avère plus ou moins compréhensible pris dans l’ensemble de l’event, eh ben… bah, ça ne reste qu’une grosse baston entre types costumés.

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...