lundi 18 mai 2015

DRAGON MAGAZINE N°0


DRAGON MAGAZINE N°0
Juillet/Août 1991

Au sommaire :
Les Dragons
- L’écologie du Dragon Rouge
- Le choix
- Rêve de Dragon
- D’or et d’argent
- Jeux de Plateau : Dragon Noir
Cyborg
- L’organisme cybernétique
- Reportage : Blade Runner
- Jeux de Plateau : Buck Rogers
- Jeux de Plateau : Space Crusade
Elfes Noirs
- Les enfants de la Déesse Araignée
- Fëanor le Maudit
- Les ruines de Sombreforge
- Sommeil de pierre
Actualité
Ciné : Les Marrrtiens
Jeu Micro : Eye of the Beyonder
BD : Lorette et Harpie
Figurines : A la pointe du pinceau
Preview : ciné, Vidéo, BD, bouquins, JDR
Cahier Technique
- Cauchemar pour Archimage
- L’école des Dragons Rouges
- Donner leur une chance de vaincre
- Les richesses de l’Empire
- Blade Runner
- Les enfants de la Déesse Araignée
- Conseil des Sages
- Le Bazar du Bizarre

Mon avis : Après avoir fanfaronné comme quoi j’avais enfin compléter ma collection de Dragon Magazine, jeudi dernier, lors de ma critique du numéro deux de la revue, publié, samedi, celle du premier numéro de Imagine Multimondes, le magazine qui remplaça notre bon vieux Dragon puis, un peu stupéfait, m’être rendu compte qu’en fait, ma collection n’était pas encore au complet puisqu’il me manquait encore un numéro, le quarante-troisième – bigre, je passe pour un con sur ce coup – l’envie me prit, puisque je disposais de quelques jours devant moi, de m’atteler a la relecture de ce qui est sans nul doute le numéro le plus mythique de Dragon Magazine, le célèbre et tant recherché numéro zéro ! Eh oui, mi-1991, notre Dragon paraissait pour la toute première fois dans les magasins spécialisés – pour les kiosques, il fallut attendre le numéro un – et ce fut, pour certains, le début d’une aventure qui dura pendant presque une décennie. Pour ma part, l’aventure démarra avec le numéro suivant et ce ne fut qu’au cours des années 2000 que je m’étais procurer ce fameux numéro zéro, un numéro qui, d’entrée de jeu, plaçait la barre a un niveau plutôt intéressant. Bien évidement, pour un gallot d’essai, il faut reconnaitre que bon nombre des articles ne sont que des traductions du Dragon Magazine US, cependant, malgré cela, vu que ceux-ci sont de qualité, on passe facilement outre ce détail. Dragons Rouges, Elfes Noirs et Cyborgs, il y a de quoi faire avec des figures marquantes de la Fantasy et de la SF et si celles-ci ne sont pas originales et plutôt consensuelles, la aussi, pour un numéro un, ce n’est pas trop gênant – surtout que Dragon se diversifiera au fil des ans… Pour le reste, la plupart des rubriques du magazine sont déjà présentes ainsi que son découpage entre partie grand public et partie joueurs. Bref, un très bon coup d’essai qui, quelque part, ne porte en lui que les défauts d’un premier numéro ce qui est normal… Et puis, avec une couverture aussi réussie, devenue mythique au fil des ans, comment ne pas reconnaitre que, en ce lointain été 1991, Dragon Magazine débutait sous les meilleurs auspices ?!


Points Positifs :
- Tout simplement le numéro le plus mythique de Dragon Magazine, celui qui fut tant recherché par bon nombre de fans de la revue, ce qui était loin d’être évidant vu qu’il n’était jamais paru en kiosque. Bref, pour les collectionneurs : le numéro à posséder !
- Pour une première, force est de constater que la qualité est belle et bien au rendez vous. Rubriques et maquette du magazine sont déjà au rendez vous, quand aux articles, ce sont des traductions du Dragon américain mais vu qu’ils sont intéressants, on ne va pas chipoter.
- L’article sur les Cyborgs est écrit par un certain… Isaac Asimov en personne !
- Un beau cadeau : les sorts stupides de Nimrod de Nump !
- Eh, ils parlent d’un jeu que je possédais et que j’aimais bien à l’époque : Space Crusade !
- Une fort belle couverture.

Points Négatifs :
- Evidement, c’est le premier numéro et tout n’est pas encore parfait, mais bon, cela reste plus que convenable pour une première.
- Dragons Rouges, Elfes Noirs, Cyborgs… mouais, point de vu originalité, ce n’est pas encore ça !
- Les articles ne sont que des traductions de la version US du magazine.
- Avec le temps qui est passé depuis, il est clair que, par certains cotés, ce magazine accuse son âge : non pas pour ses articles ou ses illustrations très années 80 mais davantage pour ses innombrables publicités franchement moches !

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...