mardi 26 mai 2015

DRAGON MAGAZINE N°4


DRAGON MAGAZINE N°4
Mars/Avril 1992

Au sommaire :
Vampire
- Le cœur des ténèbres
- Rêve de sang
Autres Mondes
- Voyage éclair sur huit univers
- Retrouver les Royaumes Oubliés
- Aux sources du savoir
Initiation
- Heroquest
- Dungeons & Dragons Basic
- Valérian
- A la recherche de Laureline
Actualité
Ciné : Freddy, c’est fini…
Jeu : Firefight
BD : Lorette et Harpie
Figurines : A la pointe du pinceau
Preview : ciné, Vidéo, BD, bouquins, JDR
Cahier Technique
- Le cœur des ténèbres
- Rêve de sang
- Retrouver les Royaumes Oubliés
- Aux sources du savoir
- Le Bazar du Bizarre
- Cobra-Dragon
- Les Shingouz
- Conseil des Sages

Mon avis : Bigre, cela faisait longtemps que je ne vous parlais pas d’un nouveau numéro de Dragon Magazine, en fait, tout juste une semaine – souvenez vous, c’était le troisième numéro – mais d’un autre coté, depuis lors, je n’étais pas vraiment présent sur ce blog ; ceci expliquant sans doute cela. Quoi qu’il en soit, après un précédant numéro légèrement en demi-teinte – les Hobbits, je ne les porte pas vraiment dans mon cœur – force est de constater que ce nouveau numéro de Dragon est bien plus intéressant : déjà, il commence fort avec un dossier consacré aux vampires, créatures bien connues, certes, mais qui, dans un univers médiéval fantastique (ou autre) représentent de redoutables adversaires pour les joueurs. Mais ce qui est pertinent dans le dossier, c’est qu’on nous propose des vampires a la psychologie plus poussée que celle du simple revenant assoiffé de sang ; bref, tout un tas d’idées fort intéressantes pour créer un ou plusieurs vampires charismatiques. Le second dossier, le plus important de ce numéro, lui, nous emmène faire un tour du coté des différents mondes de Donjons & Dragons et, plus précisément, du coté du plus vaste et plus connu d’entre eux : les Royaumes Oubliés. C’est intéressant, certes, mais on n’échappe pas a une certaine impression qu’on nous vend un produit présenté comme formidable alors que… excusez moi du peu… il me semble bien trop pompé sur d’autres univers et bien peu original. Mais bon, Dragon Magazine appartenant a TSR, la chose est compréhensible… Pour finir, on notera avec intérêt le court dossier consacré a deux jeux plutôt intéressants ; Heroquest et Dungeons & Dragons Basic, particulièrement le premier que je possédais et qui m’aura laissé de très bons souvenirs. Par contre, pour ce qui est de la bande dessinée Valérian, œuvre qui connut un certain succès sous nos latitudes dans les années 80, je pense qu’il faut être fan pour apprécier le dossier et comme ce ne fut jamais mon cas, vous imaginez mon peu d’intérêt pour celui-ci… Bref, vous l’avez compris, avec ce quatrième numéro de Dragon Magazine, ce n’est pas encore pour cette fois ci que nous avons affaire a un numéro parfait et inoubliable, cependant, malgré un contenu qui plaira ou déplaira aux habitués selon leurs gouts personnels, on ne peut nier que l’ensemble est plutôt bon voir particulièrement intéressant par moments, surtout pour le dossier vampires et celui sur les mondes de D&D… quoi que, par la suite, il y aura bien plus original que les Royaumes Oubliés…


Points Positifs :
- Le dossier Vampires est le gros point positif de ce numéro : de Dracula aux Vrykolakas grecs, du simple mort vivant assoiffé de sang au gentilhomme aux motivations plus complexes, nous avons droit à une belle galerie de types de vampires qui feront de fort bons protagonistes pour les futures parties des joueurs.
- Bien évidement, le dossier sur les mondes de D&D et principalement celui sur les Royaumes Oubliés n’est pas inintéressant, bien au contraire.
- Présentation d’un certain Elminster, le Gandalf ou le Merlin local…
- Ah, Heroquest, que de bons souvenirs !

Points Négatifs :
- A lire le dossier sur les Royaumes Oubliés, on a par moments l’impression de lire un tract de propagande d’un quelconque partie politique ou un prospectus publicitaire : les Royaumes sont géniaux, ils sont vastes, ils sont merveilleux, chacun y trouvera son compte, etc. Mouais, au bout d’un moment, cela devient lassant…
- Surtout que ces fameux Royaumes Oubliés sont tout sauf originaux !
- Idem pour Elminster : le magicien est sympathique mais on sent le pompage sur Gandalf a plein nez !
- Comme je n’ai jamais été fan de Valérian, vous vous doutez bien que le dossier consacré a cette bande dessinée m’aura laisser de marbre.

Ma note : 6,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...