dimanche 3 mai 2015

IMITATION GAME


IMITATION GAME

En 1951, les détectives Nock et Staehl sont responsables du dossier sur le cambriolage du domicile d'Alan Turing. Étonnés autant par le fait qu'il ne semble pas y avoir eu vol, que par le fait que le professeur Turing semble souhaiter qu'ils évitent d'enquêter, ils fouillent le passé de celui-ci. En 1927, le jeune Turing est un prodige en mathématique, martyrisé par ses camarades. Il développe une amitié proche avec Christopher Morcom, intéressé par la cryptographie. Christopher va alors entrainer Turing dans ce domaine, en lui offrant un livre sur le sujet. En 1939, alors que la guerre débute, Turing, déjà reconnu pour ses talents de mathématicien, se rend à Bletchley Park et rejoint l'équipe de cryptographie, sous l'ordre du commandant Alastair Denniston. Il est accompagné par le maître d'échecs Hugh Alexander, John Cairncross, Peter Hilton, Keith Furman et Charles Richards. Cette équipe va alors tenter de décrypter la machine nazie Enigma.


Imitation Game
Réalisation : Morten Tyldum
Scénario : Graham Moore, d'après Alan Turing: The Enigma d'Andrew Hodges
Musique : Alexandre Desplat
Production : Ampersand Pictures et Black Bear Pictures
Genre : Biographique, Historique
Titre en vo : The Imitation Game
Pays d'origine : Royaume-Uni, États-Unis
Langue d'origine : anglais
Date de sortie : 29 août 2014
Durée : 114 mn

Casting :
Benedict Cumberbatch : Alan Turing
Keira Knightley : Joan Clarke
Matthew Goode : Hugh Alexander
Rory Kinnear : L'Inspecteur Robert Nock
Mark Strong : Stewart Menzies
Charles Dance : Commandant Denniston
Allen Leech : John Cairncross
Matthew Beard : Peter Hilton
Steven Waddington : Le Super intentant Smith
Tom Goodman-Hill : Le Sergent Staehl
Tuppence Middleton : Helen

Mon avis : Si vous êtes un fidèle de ce blog et si vous vous souvenez de certaines de mes critiques de biopic, peut-être vous rappellerez vous que ce genre cinématographique n’est pas vraiment ma tasse de thé ; bien entendu, cela n’empêche pas que, de temps en temps, j’ai put apprécier certains de ces films, je ne le nie pas, comme, pour ne citer qu’un exemple récent, Le discours d’un roi, cependant, de là a ce que je les considère comme des grands films, il y a un pas que je ne franchirai pas. Ainsi, avec cet Imitation Game qui s’intéresse au mathématicien Allan Turing, l’un de ceux dont les travaux brisèrent le fameux code Enigma et qui est l’un des inventeurs du tout premier ordinateur, force est de constater que nous avons affaire a un bon film, par moments franchement réussi, mais qui, sincèrement, n’est pas un chef d’œuvre non plus, cela, peut-être plus en raison d’un certain conformisme scénaristique qui fait que l’on passe un bon moment mais pas un grand moment de cinéma. Alors bien sur, pour un féru d’Histoire comme moi, Imitation Game ne pouvait que m’intéresser, ne serais-ce que par son contexte et l’époque de l’intrigue – mine de rien, c’est la seconde guerre mondiale. De plus, Allan Turing, méconnu du grand public, mathématicien génial et figure importante de la science de son époque, méritait amplement son biopic, en tous cas, bien plus qu’un certain… Steve Jobs… Benedict Cumberbatch est plutôt impliquer dans son rôle, les seconds rôles également et, assez rapidement, on se prend au jeu (c’est le cas de le dire) et l’on suit le déroulement de l’intrigue, sur trois époques différentes, avec un certain plaisir. Hélas, mais là, c’est l’amateur d’Histoire qui parle, certaines libertés prises avec la réalité sont plutôt gênantes et une scène est même franchement ridicule – celle où Turing et ses compagnons décident de ne pas prévenir un convoi d’une attaque allemande, ce genre de décisions ne pouvant que se prendre a un degré de commandement bien plus élevé – mais bon, dans l’ensemble, on peut passer outre et voir dans cette œuvre qu’un bon divertissement, assez réussi, et qui, ma foi, rend plutôt justice a une figure, Allan Turing, un peu tombé dans l’oubli au fil du temps…


Points Positifs :
Imitation Game est un biopic plutôt réussi, et c’est quelqu’un qui n’est pas fan du genre qui le dit : l’intrigue s’avère être captivante et agréable a suivre, le coté historique et dramatique des recherches de Turing et de ses compagnons apportant une touche dramatique non négligeable a l’ensemble… sans oublier, bien entendu, la personnalité complexe et les gouts du mathématicien qui en font un personnage intéressant.
- Point de vu acteurs, il n’y a rien à redire : l’intégralité du casting est impliqué pour ne pas dire bon et Benedict Cumberbatch réalise une belle performance en Allan Turing.
- Un bon moyen de découvrir un homme, Allan Turing, finalement assez méconnu.

Points Négatifs :
- Bon, cela reste un biopic et le problème avec ce genre de films, c’est un peu les libertés prises avec la réalité : on enjolive un peu par ci, on passe outre tel détail voir on en invente un autre… Au final, Imitation Game est discutable sur pas mal de points, dommage même si cela peut se comprendre d’un point de vu scénaristique.
- Quand Turing et ses compagnons décident de ne pas prévenir un convoi britannique qu’il va être attaqué par les allemands, on tombe dans le ridicule : les seuls à prendre de telles décisions étant les hautes autorités britanniques.
- Par moment, c’est plutôt conventionnel, un peu trop a mon gout…

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...