vendredi 15 mai 2015

MARVEL CLASSIC 1


MARVEL CLASSIC 1
Avril 2015

On the Matter of Heroes! – Avengers (vol.1) 181 – Mars 1979
David Michelinie, John Byrne, Gene Day, F. Mouly
Honor Thy Father – Avengers (vol.1) 182 – Avril 1979
David Michelinie, John Byrne, K. Janson, Bob Sharen
The Yesterday Quest! – Avengers (vol.1) 185 – Juillet 1979
Mark Gruenwald, Steven Grant, David Michelinie, John Byrne, Dan Green, Costanza Slifer
Nights of Wundagore! – Avengers (vol.1) 186 – Août 1979
Mark Gruenwald, Steven Grant, David Michelinie, John Byrne, Dan Green, Roger Slifer
The Call of the Mountain Thing! – Avengers (vol.1) 187 – Septembre 1979
Mark Gruenwald, Steven Grant, David Michelinie, John Byrne, Dan Green, George Roussos
Elementary, Dear Avengers – Avengers (vol.1) 188 – Octobre 1979
Bill Mantlo, John Byrne, Dan Green, Frank Springer, Sharen
If We Should Fail – Avengers (vol.1) 169 – Mars 1978
Marv Wolfman, Sal Buscema, Dave Hunt, J. Klaczak

Mon avis : Pour une fois, je vais louer l’initiative de Panini même si j’ai parfaitement conscience que la maison d’édition des publications Marvel en France surfe sur l’effet de mode lié a la sortie du second volet du film Avengers où deux nouveaux membres font leur apparition sur grand écran : la Sorcière Rouge et Vif Argent. Car bon, comment dire… ce Marvel Classic nous offre pas moins de sept épisodes de la série Avengers dont cinq sont importants pour tous ceux et celles qui voudraient en savoir plus sur les origines de ces deux mutants membres de la plus grande équipe de super-héros ; origines qui, en 1979, faisaient table rase du passé et de l’identité de leurs géniteurs supposés… Mais, et là, certains vont tiquer, j’ai bel et bien écrit 1979 et certains pourraient craindre que ces vieux épisodes ne soient plus au gout du jour, ayant, qui sait, mal vieillis ? Eh ma foi, dès les premières pages, la première bonne nouvelle est qu’il n’en ait rien : scénaristiquement, on n’échappe pas a ce qui faisait alors dans les comics mais cela reste franchement bon, quant aux dessins, nous avons droit a un certain John Byrne, figure incontournable de l’univers des comics et qui, bien avant les FF et les X-Men, faisait déjà preuve d’un talent certain. Du coup, malgré un coté rétro indéniable, le lecteur moderne prendra bien du plaisir a la lecture de ce Marvel Classic surtout que le contenu est fort intéressant : nous n’en sommes pas encore à apprendre que Magneto est le géniteur de la Sorcière Rouge et Vif Argent (quoi que, la chose pourrait évoluer dans Axis) mais on découvre qui est leur mère, une certaine Magda, leur famille adoptive, un couple de gitans, ainsi que le lien qui unit les deux jumeaux au Maitre de l’Evolution. La lecture est agréable, les révélations nombreuses, quand aux dessins… eh ben, il est inutile de revenu dessus, John Byrne oblige. Bref, un excellent choix qu’a eu Panini pour ce Marvel Classic et qui permettra aux fans de comics (jeunes et moins jeunes) d’en savoir davantage sur deux personnages majeurs des Avengers, et comme en plus, tout cela pour une somme modique (moins de six euros), pourquoi bouder son plaisir et ne pas profiter de l’occasion !?


Points Positifs :
- Vous souhaitez en savoir davantage sur les origines de la Sorcière Rouge et Vif Argent, alors, ce Marvel Classic est indéniablement fait pour vous puisqu’il nous propose une saga primordiale pour ses deux personnages.
- Malgré le fait que ces épisodes datent de 1979, on constate rapidement que ceux-ci n’ont pas mal vieillis, loin de là ; bien entendu, ceux de ma génération seront plus réceptifs que les plus jeunes.
- Le plaisir de retrouver John Byrne au sommet de son art.
- Moins de six euros pour une saga majeure et sept épisodes des Avengers ; si le jeu n’en vaut pas la chandelle !?
- J’ai toujours éprouvé une certaine sympathie pour Bova.
- Bon choix de couverture pour une fois.

Points Négatifs :
- Bien entendu, même si ces épisodes n’ont pas vraiment mal vieillis, le style narratif et les dessins restent quand même un peu datés ; les plus agés s’en moqueront vu que ça leur rappellera de bons souvenirs, par contre, les plus jeunes, c’est une autre histoire…
- La présence d’Avengers 169 ne se justifie en aucune façon, sauf pour faire bouche trou. Mais bon, n’y avait-il pas mieux à nous proposer ?
- Qui plus est, celui-ci n’est pas top point de vu dessins quant a l’encrage, oh la catastrophe !

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...