vendredi 14 avril 2017

WALKING DEAD – LES CHUCHOTEURS


WALKING DEAD – LES CHUCHOTEURS

Dwight observe avec un petit groupe la frontière définie entre leur camp et celui des Chuchoteurs. Au loin, une silhouette approche doucement. Dans le viseur d’un fusil à lunette, c'est un Negan tout sourire qui s'avance. Dwight ordonne de tirer, ce que ne fait pas Magma, voyant que leur ancien ennemi n'est pas armé. Negan dit venir en paix et rapporter un cadeau à Rick. Très vite, son regard se pose sur Lucille, sa batte de baseball désormais en possession de Dwight. Ce dernier choisit alors de l'escorter jusqu'à Rick.... Plus loin, Beta hurle. Il vient de retrouver le corps d'Alpha, décapité. Des Chuchoteurs souhaitent lui confier le commandement mais il refuse. Beta veut respecter les dernières directives d'Alpha. Il décide donc de lancer l'offensive sur le camp de Rick... Mains attachées dans le dos et assis sur une chaise, Negan propose une fois de plus ses services à Rick, lui disant avoir changé et être avec lui désormais. L'ancien policier hésite mais finit par proposer un accord à son ancien adversaire...


Walking Dead – Les Chuchoteurs
Scénario : Robert Kirkman
Dessins : Charlie Adlard
Encrage : Stefano Gaudiano
Couleurs : Cliff Rathburn
Couverture : Charlie Adlard
Genre : Fantastique, Etrange, Horreur
Editeur : Image Comics
Titre en vo : Walking Dead – The Whisperer War
Pays d’origine : Etats-Unis
Parution : 7 mars 2017
Langue d’origine : anglais
Editeur français : Delcourt
Date de parution : 29 mars 2017
Nombre de pages : 168

Liste des épisodes
Walking Dead 157-162

Mon avis : Dernier tome paru de Walking Dead que ce soit outre-Atlantique ou en France, ce qui fait que, mine de rien, je viens enfin de rattraper mon retard vis-à-vis de cette série, Les Chuchoteurs ne se démarque guère de ses prédécesseurs si ce n’est que, ici, nous avons droit a un affrontement dantesque entre ces derniers et les diverses communautés regroupées sous la houlette de Rick Grimes. Bien évidement, cette nouvelle guerre était annoncée pour ne pas dire attendue, et si les agissements de Negan dans le volume précédent y sont pour quelque chose, de toute façon, on y aurait eu droit au vu des agissements de ces fameux Chuchoteurs depuis qu’ils ont fait leur apparition. Alors du coup, ce vingt-septième tome de Walking Dead est surtout basé sur l’action et rares sont les passages calmes dans ces pages : cela est bien entendu normal, cependant, même si on a droit a un Negan plus déchainé que jamais et qui semble être passé dans le camp de Rick, même si un personnage comme Dwight est devenu plutôt plaisant a suivre et apporte indéniablement un plus et même si certaines scènes de combat sont effectivement spectaculaires, quelque part, j’ai tout de même tiquer quand au fait que la plupart des protagonistes semblent posséder une espèce d’invincibilité – incroyable qu’il n’y ait pas eu davantage de morts dans le lot ! De même, je trouve que Walking Dead n’est jamais aussi bon que dans les tomes plus axés sur les relations entre les protagonistes et qui sont plus riches en rebondissements, ce qui n’est pas vraiment le cas ici. Mais bon, que l’on se rassure, malgré mes quelques réticences, Les Chuchoteurs reste indéniablement un bon volume d’une série qui, elle, est quasiment parfaite depuis ses débuts, et cela, on ne peut pas le nier !


Points Positifs :
- Un premier affrontement entre les troupes de Rick et les Chuchoteurs qui est a la hauteur de nos espérances : dantesque, riche en scènes marquantes, on ne s’ennui pas une seconde.
- Negan, encore et toujours ! Seul Robert Kirkman sait ce qui trotte véritablement dans la tête de ce dernier et, pour le moment, il est impossible de savoir s’il est véritablement sincère ou pas lorsqu’il affirme vouloir aider Rick et les autres, par contre, c’est toujours un véritable régal en tant que personnage complètement loufoque et borderline. Et puis, rien que pour la scène où Lucille, sa batte de baseball, est brisée, le jeu en vaut la chandelle.
- Dwight est franchement devenu un personnage franchement plaisant à suivre et il apporte indéniablement du sang neuf au casting.
- Le final, inquiétant à souhait, où des milliers et des milliers de zombies font route vers Alexandria.
- Pour ce qui est des dessins, une fois de plus, il n’y a rien à redire quand au travail du duo Adlard/ Gaudiano qui est tout simplement impeccable !

Points Négatifs :
- Mais comment peut-on croire qu’il n’y ait pas eu davantage de morts a l’issu de cet affrontement, car bon, s’il y en a, effectivement, on dirait bien que les protagonistes principaux possèdent une aura d’invulnérabilité qui les font échapper aux mauvais coups. Dommage pour la crédibilité de l’ensemble.
- Elle commence a m’agacer sérieusement Lydia…

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...