samedi 1 avril 2017

WALKING DEAD – MURMURES


WALKING DEAD – MURMURES

C'est avec une certaine émotion que Rick Grimes laisse son fils Carl dans une autre cité afin qu'il apprenne le métier de forgeron. De son côté, Dante et son groupe ont, pendant leur tournée, exploré un peu plus loin que d'habitude. Le souci est qu'ils sont tombés sur des zombies qui chuchotent et appliquent une stratégie d'attaque. Rapidement, Dante comprend que de vrais humains se cachent sous un masque de peau pour passer inaperçu aux yeux des vrais morts-vivants. De retour au village, Jésus et son groupe apprennent que Dante n'est pas rentré. Sans plus attendre, ils partent chercher dans la zone où ils devraient se trouver. Ne trouvant aucune trace du groupe, ils poursuivent un peu plus loin et finissent par être attaqués à leur tour par des zombies. Jésus et les autres en repoussent plusieurs mais très vite, ils comprennent que ce ne sont pas des morts-vivants pour la plupart mais des humains grimés comme tel. Malgré leur nombre, Jésus parvient à rentrer avec l'un de ses hommes, Darius, mais aussi avec un prisonnier. Pendant ce temps, l'arrivée de Carl n'est pas bien vue par tous...


Walking Dead – Murmures
Scénario : Robert Kirkman
Dessins : Charlie Adlard
Encrage : Stefano Gaudiano
Couleurs : Cliff Rathburn
Couverture : Charlie Adlard
Genre : Fantastique, Etrange, Horreur
Editeur : Image Comics
Titre en vo : Walking Dead – Whispers Into Screams
Pays d’origine : Etats-Unis
Parution : 29 avril 2015
Langue d’origine : anglais
Editeur français : Delcourt
Date de parution : 16 septembre 2015
Nombre de pages : 168

Liste des épisodes
Walking Dead 133-138

Mon avis : Même si depuis le tout début de la série, il n’y eut jamais de mauvais tome de Walking Dead, il est clair qu’avec tout le cycle de Negan, l’œuvre du duo Robert Kirkman et Charlie Adlard semblait avoir légèrement baissé en qualité, l’intrigue ayant peut-être un peu trop tendance a tournée en rond. Cependant, et de façon totalement inattendue, dans le vingt-deuxième tome, Kirkman réussit la gageure de relancer totalement la série suite a un petit bon dans le temps de quelques années : quelques nouveaux personnages, un sort incertain pour d’autres et, surtout, une toute nouvelle menace pour le moins inattendue et inquiétante, je veux bien évidement parler des fameux Chuchoteurs, ces humains déguisés en zombies… Bref, si les pessimistes trouveront a redire en affirmant que, finalement, ces Chuchoteurs ne viennent que remplacer les hommes de Negan, ceux du Gouverneur ou quelques autres, les optimistes, eux, constateront particulièrement qu’avec ces quelques changements, Robert Kirkman relance bel et bien Walking Dead, ce que confirme de fort belle manière ce nouveau tome, Murmures. Davantage centré sur la Communauté de la Colline dirigée par Maggie – qui, au passage, n’a jamais eu un rôle aussi important que maintenant – et sur Carl, désormais adolescent, ce volume met en avant la première opposition réelle entre les communautés de Rick et ces fameux Chuchoteurs : d’abord, par le biais de l’une de ces dernières, une adolescente capturée par le charismatique Jésus et qui fera tourner la tête d’un Carl décidément de plus en plus borderline, ensuite, par un face plutôt tendu entre les Chuchoteurs, dirigés par une certaine Alpha, et Maggie, les premiers étant venus chercher la jeune fille. Ajoutons à cela quelques tensions au sein de la Communauté de la Colline avec une tentative de putsch avorté et un Carl qui se met franchement en danger a la fin et l’on obtient, indéniablement, un fort bon tome de Walking Dead qui, comme son prédécesseur, ne nous donne qu’une seule envie : découvrir rapidement la suite !


Points Positifs :
- Indéniablement, l’arrivée des Chuchoteurs apporte un souffle nouveau a la série et la relance de fort belle manière, et ce, pour diverses raisons : parce que ce sont des ennemis originaux, pour leur singulière philosophie de vie, mais aussi, pour le lien qui se crée entre l’une d’entre eux, la jeune Lydia, et Carl.
- Justement, pour ce qui est de Carl, si celui-ci m’a longtemps agacé, depuis le tome précédant, je le trouve de plus en plus intéressant : désormais plus âgé, plus mur, connaissant ses premiers émois amoureux, voilà un personnage qui a subit quelques petites évolutions nécessaires et qui n’est plus ce simple gamin un peu dérangé par moments.
- La mise en avant de Maggie qui connait bien des difficultés dans ce tome : face a ce qui arrive a sa fille, bien sur, sauvée par Carl, face a la gronde d’une partie des habitants, face aux Chuchoteur mais, surtout, face a la tentative d’assassinat qu’elle subit de la part de ce triste sire de Grégory…
- Coté dessins, si le duo Charlie Adlard/ Stefano Gaudiano a connut des débuts un peu hésitants, il est clair que, désormais, il tourne a plein régime !
- Une couverture tout simplement magnifique – accessoirement, probablement l’une des meilleures depuis le début de la série.

Points Négatifs :
- Comme dans le tome précédent, on regrettera l’absence de Michonne qui se prolonge un peu trop selon moi. D’ailleurs, force est de constater qu’elle n’est pas tout a fait la seule et que nombreux sont les personnages dont on n’a pas vraiment de nouvelles ou qui brillent par leur absence.

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...