samedi 8 avril 2017

WALKING DEAD – SANG POUR SANG


WALKING DEAD – SANG POUR SANG

Afin d'apaiser les relations avec les Chuchoteurs, Rick a négocié avec leur leader, Alpha, pour qu'une frontière soit établie. Le leader des différentes communautés n'imaginait pas que ses ennemis avaient profité de la grande foire annuelle pour kidnapper une douzaine des siens. Rick, Andrea, Michonne, Dante, Carl et Lydia découvrent ainsi les têtes des disparus plantées sur des pics. Parmi eux se trouvent des amis à eux comme Rosita ou Ezekiel. Michonne est en colère et réclame vengeance. Rick essaie de l'apaiser, préférant la réflexion aux actes soudains et aux desseins inconnus. La communauté d'Alexandria est la plus proche et donc la première à être au courant. La peine s'empare immédiatement des familles et des proches des victimes. Pourtant, très vite, beaucoup réclament à Rick d'aller combattre les Chuchoteurs et de les exterminer. Les tensions ne cessent de monter, à tel point qu'une dispute éclate entre Rick et Maggie...


Walking Dead – Sang pour sang
Scénario : Robert Kirkman
Dessins : Charlie Adlard
Encrage : Stefano Gaudiano
Couleurs : Cliff Rathburn
Couverture : Charlie Adlard
Genre : Fantastique, Etrange, Horreur
Editeur : Image Comics
Titre en vo : Walking Dead – No Turning Back
Pays d’origine : Etats-Unis
Parution : 30 mars 2016
Langue d’origine : anglais
Editeur français : Delcourt
Date de parution : 30 mars 2016
Nombre de pages : 168

Liste des épisodes
Walking Dead 145-150

Mon avis : Depuis Une autre vie, vingt-deuxième tome de ce monument de la bande dessinée nord-américaine qu’est Walking Dead, force est de constater que la série qui, depuis quelques temps, commençait à se reposer un peu trop sur ses lauriers, est reparti sur de bonnes, que dis-je, de très bonnes bases ! Il faut dire que, entre un saut temporel de quelques années qui a permit a Robert Kirkman de nous présenter un nouveau statu-quo, tout un tas de nouveaux protagonistes et une nouvelle menace pour le moins originale, les fameux Chuchoteurs, depuis lors, c’est du parfait, ou presque. Ajoutons a cela des coups de théâtre totalement inattendus qui rappellent les heures de gloire de la saga, cette peur, a nouveau présente, que n’importe quel personnage peut passer l’arme a gauche mais aussi, ne l’oublions pas, une remise en avant des relations entre les protagonistes et il me semble évidant que Walking Dead, au jour d’aujourd’hui, a sut retrouver tous les éléments qui avaient fait de cette série un véritable chef d’œuvre. Et donc, après un final pour le moins choquant, a l’issu du tome précédent et où tout un tas de personnages, dont quelques têtes d’affiches, avaient été tués par les Chuchoteurs, nous retrouvons nos héros plus meurtris que jamais : nombreux sont ceux à réclamer vengeance, ce que ne veut pas Rick, du moins pas tout de suite et n’importe comment. Forcément, cela attire bien des tensions au sein de la communauté mais aussi entre de vieux compagnons de route – Rick, Michonne, Maggie, Eugène et quelques autres. Cela nous donne un tome où, une fois de plus, les dialogues prennent le pas sur l’action, mais, si l’on doit être tout à fait francs, ce n’est pas plus mal tant cette mise en avant des divers points de vus et ces tensions entre anciens amis s’avère être captivants. La petite cerise sur le gâteau, je vous le donne dans le mille, c’est lorsqu’un Rick, franchement paumé, se tourne vers Negan afin de lui demander conseil ! Cela en surprendra plus d’un, sans nul doute, mais sincèrement, c’est plutôt bien trouver de la part de Kirkman qui, au passage, a réussi le tour de force a faire que Negan, depuis qu’il est prisonnier, est bien plus intéressant que lorsqu’il était le principal opposant de Rick. Bref, vous l’avez compris, ce vingt-cinquième tome de Walking Dead est dans la lignée de ses prédécesseurs immédiat, c’est-à-dire, qu’il est très bon ; espérons que la suite soit du même niveau, mais bon, vu la tournure prise par les événements, pourquoi cela devrait-il changer !?


Points Positifs :
- Cela fait quelques tomes que la série est repartie sur de très bonnes bases et cet album ne déroge pas a la règle : certes, il est très bavard – trop probablement aux yeux de certains – mais sincèrement, c’est un véritable régal que de voir tout ce petit monde se disputer quant a la marche à suivre vis-à-vis des Chuchoteurs.
- Tout ceux qui apprécient cette série pour les relations entre les personnages seront aux anges tant ces dernières sont mises en avant dans ce vingt-cinquième tome ; un peu, finalement, comme dans les meilleurs tomes de la saga.
- Rick qui s’en va demander conseil a Negan !? Décidément, on aura tout vu… mais, accessoirement, Negan n’a jamais été aussi bon que depuis qu’il est en prison. D’ailleurs, je me demande bien ce qui ressortira de tout ça ?
- L’affrontement inattendu entre Rick et Maggie.
- Pour ce qui est des dessins, cela fait déjà quelques temps que le duo Adlard/ Gaudiano, après des débuts un peu maladroits, fonctionne à merveille.

Points Négatifs :
- Les amateurs d’action a tout va risquent d’être un peu frustrés tant celle-ci est absente des épisodes qui composent ce vingt-cinquième tome, de plus, certains trouveront a redire quand a tous ces bavardages qui occupent une place non négligeable dans ces pages, mais bon, comme j’ai déjà eu l’occasion de la dire a plusieurs reprises, Walking Dead, c’est aussi cela…

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...