mercredi 17 mai 2017

LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE – TOME 7


LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE – TOME 7

Le chevalier d'argent de la Méduse va pousser Shiryu jusque dans ses derniers retranchements: pour ne pas être pétrifié par le bouclier de la Méduse, Shiryu se crève les yeux. Le triomphe est amer. Le grand Pope fait appel à sa garde suprême: les chevaliers d'or. Aiolia, le chevalier du Lion, se présente devant Seiya pour lui donner la mort, mais après une première interposition d'Athéna, Seiya est finalement sauvé par la venue de l'armure d'or du Sagittaire qui lui offre sa protection. Aiolia s'incline devant la réincarnation d'Athéna et retourne au Sanctuaire pour demander des explications au grand Pope. C'est toutefois le chevalier de la Vierge qu'il va devoir affronter.


Les Chevaliers du Zodiaque – Tome 7
Scénariste : Masami Kurumada
Dessinateur : Masami Kurumada
Genre : Shōnen
Type d'ouvrage : Aventure, Action, Fantastique, Mythologie
Titre en vo : Saint Seiya vol 7
Parution en vo : 10 novembre 1987
Parution en vf : 07 mars 1998
Langue d'origine : Japonais
Editeur : Kana
Nombre de pages : 180

Mon avis : Après un sixième tome pour le moins décevant, force est de constater que le septième, lui, est d’un tout autre niveau, et, au vu des différences, pas qu’un peu ! Il faut dire que Masami Kurumada avait totalement loupé son arc consacré aux Chevaliers d’Argent, ces derniers étant naturellement supposés être bien plus forts que les Chevaliers de Bronze et subissant, de la part de ces derniers, déculottées sur déculottées. Fort heureusement, dès le début de ce septième volume, un de ces Chevaliers d’Argent est digne se sa caste, je veux bien évidement parler de Persée, Chevalier de la Méduse ! Du coup, l’affrontement entre celui-ci et Shiryu est a la hauteur de nos espérances même si, il faut le reconnaitre, Persée finit par mordre la poussière en un seul coup – du moins, après que le Dragon ait trouvé la solution pour battre son adversaire. Mais le meilleur est à venir et, justement, les Chevaliers d’Argent n’ayant pas été à la hauteur, Kurumada commence à nous présenter les Chevaliers les plus puissants de l’ordre, les fameux Chevaliers d’Or ! Et là, même si pour le moment, on n’a vu que la Vierge – dans le cinquième volume – le Bélier et la Balance – sans leurs armures – et, désormais, le Scorpion et le Lion, force est de constater que, coté charisme, ces derniers sont a des années lumières de tous les personnages apparus jusqu’à alors. Bien évidement, on sourira doucement devant la petite amourette de Shina envers Seiya, cependant, l’opposition entre ce dernier et le Lion, elle, nous montre que cette fois ci, nos héros ont trouvé des adversaires a leur hauteur, et pas qu’un peu ! Bref, la Bataille finale du Sanctuaire va bientôt débutée, les Chevaliers d’Or entrent en piste et, enfin, Les Chevaliers du Zodiaque va atteindre des sommets qui auront ravis tant de fans au fil des années !


Points Positifs :
- L’arrivée des Chevaliers d’Or, tout bonnement les Chevaliers les plus puissants et les plus charismatiques de toute la série ! Et là, sincèrement, on voit tout de suite la différence avec des armures tout bonnement magnifiques, des personnages qui en jettent et des pouvoirs tout simplement colossaux !
- L’opposition entre Seiya et le Chevalier d’Or du Lion, où le lecteur note enfin que nos héros ont affaire, pour la toute première fois, a des adversaires véritablement puissants.
- Kurumada n’a pas toujours été au top pour ce qui est des dessins, cependant, pour ce qui est des Chevaliers d’Or, c’est une toute autre histoire et il est clair que l’auteur a fait bien des progrès, et puis, le design des armures…
- L’affrontement entre Shiryu et Persée, enfin un Chevalier d’Argent digne de ce nom. Accessoirement, un combat qui marque les esprits puisque notre héros est obligé de se crever les yeux pour battre son adversaire.
- Première apparition de Milo, le Chevalier d’Or du Scorpion ! Hein, qui vous a dit que c’est mon signe !?

Points Négatifs :
- Dommage que l’affrontement entre Shiryu et Persée se conclut un peu trop rapidement une fois que le premier a les yeux crever ; mine de rien, il aura suffit que celui-ci trouve la solution au problème pour terrasser son adversaire d’un coup.
- Des Chevaliers d’Argent beaucoup trop faibles.
- Quel tombeur ce Seiya : sa copine d’enfance, Saori et maintenant Shina…

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...