jeudi 18 mai 2017

LET IT BE


LET IT BE

The Beatles

1 - Two of Us (John Lennon, Paul McCartney) 3:37
2 - Dig a Pony (John Lennon, Paul McCartney) 3:55
3 - Across the Universe (John Lennon, Paul McCartney) 3:49
4 - I Me Mine (George Harrison) 2:26
5 - Dig It (John Lennon, Paul McCartney, George Harrison, Ringo Starr) 0:50
6 - Let It Be (John Lennon, Paul McCartney) 4:00
7 - Maggie Mae (Traditionnel, arr. The Beatles) 0:41
8 - I've Got a Feeling (John Lennon, Paul McCartney) 3:37
9 - One After 909 (John Lennon, Paul McCartney) 2:56
10 - The Long and Winding Road (John Lennon, Paul McCartney) 3:37
11 - For You Blue (George Harrison) 2:33
12 - Get Back (John Lennon, Paul McCartney) 3:07


Let It Be
Musicien : The Beatles
Parution : 08 mai 1970
Enregistré : janvier – mars 1969
Durée : 35:00
Genre : Pop Rock, Folk Rock, Blues Rock
Producteur : Phil Spector
Label : Apple

Musiciens :
John Lennon : chant, guitare électrique, guitare acoustique, lap Steel Guitar, basse
Paul McCartney : chant, basse, guitare acoustique, piano, piano électrique, orgue Hammond
George Harrison : chant, guitare électrique, guitare acoustique, tambûra, basse
Ringo Starr : batterie, percussions
Billy Preston : orgue Hammond, piano, piano électrique

Mon avis : Douzième et dernier album des Beatles, Let It Be, depuis sa sortie, divise a la fois les fans, les membres du groupe et les critiques musicaux. En effet, déjà, pour commencer, il y a tromperie sur la marchandise puisque, en fait, c’est Abbey Road qui fut en fait le tour dernier opus enregistré par le groupe, Let It Be ayant trainé sensiblement un an dans les cartons avant que ce diable de Phil Spector ne vienne y jeter son grain de sel, pour le plus grand plaisir de John Lennon et au grand désarroi d’un McCartney furieux. De plus, lors de la sortie de cet album, de fait, le groupe en tant que tel n’existait plus depuis belle lurette, ce que le grand public ne savait pas encore. Ajoutons à cela le fait que, en comparaison de Abbey Road – sans oublier les productions plus anciennes – Let It Be apparait comme étant inférieur et l’on comprend, parfaitement, pourquoi cet album divise depuis plus de quatre décennies. Pourtant, tout n’est pas à jeter dans Let It Be, bien au contraire : déjà, pour la simple et bonne raison que les Beatles n’ont jamais fait de mauvais albums et que, même divisés, même ne se supportant absolument, ces quatre là étaient capables de ce sublimer, encore et encore. Ensuite, il y a le concept même de cet opus, cette volonté d’abandonner la complexité de la musique du groupe pour revenir à ses origines, à un son plus épuré et que nos quatre garçons de Liverpool auraient été capables de jouer sur scène – ce qui, pour la petite histoire, sera fait sur les toits de Apple. Ajoutons a cela le fait que cet album comporte tout un tas de bonnes chansons et, surtout, un chef d’œuvre absolu, Let It Be (la chanson, pas l’album) et vous comprendrez, sans nul doute, que Let It Be (l’album, pas la chanson) mérite le détour. Après, il est évidant que les Beatles avaient fait beaucoup mieux auparavant, cela est incontestable, mais bon, comme je vous l’ai dit, jamais le groupe ne fit de mauvais albums, alors, cela veut dire que ça veut dire…


Points Positifs :
- Dernier album sortit mais en fait, avant dernier enregistré par le groupe, Let It Be mérite le détour pour cette volonté assumée par les quatre musiciens de revenir à leurs racines, ce qui nous vaut un opus moins sophistiqué, au son plus simple et aux compositions plus rock et blues.
- De bonnes voir de très bonnes chansons dans cet album mais, surtout, un pur bijou, je veux bien évidement parler de Let It Be.
- Une pochette certes simple dans sa conception mais qui n’en reste pas moins culte.
- Curieusement, alors que le couple Lennon/McCartney ne se supportait plus, celui-ci chante allègrement en duo sur quelques titres : Two of Us, I've Got a Feeling et One After 909.
- Cette impression d’enregistrement live alors qu’en fait, ce n’est pas vraiment le cas. C’est la seule fois où ce procédé est utilisé dans un album du groupe et force est de constater que c’est plutôt efficace.

Points Négatifs :
- Si Let It Be, en tant qu’album, est bon, il est clair qu’il est inférieur aux productions majeures du groupe, et de loin. Il manque en effet des titres plus marquants et, en voulant renouer avec le son des débuts, les Beatles perdent en complexité et, quelque part, en qualité.
- Le pseudo beauf qu’est Dig It et la chanson traditionnelle de Liverpool qu’est Maggie Mae ne servent à rien et nuisent considérablement à l’ensemble.
- Je comprends parfaitement McCartney quand a ce qu’il pense de la production de Phil Spector ; peut-être pas sur tous les titres mais certains en souffrent beaucoup…
- Déjà connu un George Harrisson en plus grande forme. Mais bon, un certain All Things Must Pass allait bientôt démontrer au monde toute l’étendue de son talent !

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...