jeudi 29 juin 2017

LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE – TOME 16


LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE – TOME 16

Les Chevaliers se remettent à peine de leurs blessures qu'une nouvelle bataille se prépare: Poséidon, l'empereur des mers, s'est réincarné dans le jeune Julian Solo. Amoureux d'Athéna, il l'enlève, l'emmène dans son royaume sous-marin et lui révèle ses projets: submerger la surface du globe pour reconstruire un monde meilleur. Pour empêcher cela, Athéna n'a qu'une solution : se faire enfermer dans le pilier central et recevoir toute l'eau destinée à la terre. Seiya et ses compagnons vont devoir affronter sept Généraux pour sauver leur déesse. Les efforts qu'il fait et le soutien apporté par Shura permettent à Shiryu de venir à bout de Krishna. Le perfide Kassa des Lyumnades trompe un à un, les chevaliers de bronze avant de se retrouver face à Ikki qui le met à mal. Hyoga voit revenir un ami du passé aujourd'hui Général de Poséidon : Isaak du Kraken.


Les Chevaliers du Zodiaque – Tome 16
Scénariste : Masami Kurumada
Dessinateur : Masami Kurumada
Genre : Shōnen
Type d'ouvrage : Aventure, Action, Fantastique, Mythologie
Titre en vo : Saint Seiya vol 16
Parution en vo : 10 mai 1989
Parution en vf : 10 avril 1999
Langue d'origine : Japonais
Editeur : Kana
Nombre de pages : 169

Mon avis : Aussi incroyable que cela puisse paraitre, et a notre grande surprise, autant le volume précédent avait déçu, autant celui-ci, le seizième donc, des Chevaliers du Zodiaque, rehausse le niveau et de fort belle manière même ! Il faut dire que, depuis les débuts de l’arc de Poséidon, dans le quatorzième tome de la saga, le fan de l’œuvre de Kurumada avait compris d’entrée de jeu que ce ne serai pas avec celui-ci qu’il retrouverait une intrigue et des adversaires aussi intenses que ceux du Sanctuaire : ainsi, entre des Généraux des Mers qui décevaient et qui tenaient davantage des Chevaliers d’Argent que des Chevaliers d’Or et une intrigue qui n’était qu’un copié/collé de celle de la Bataille du Sanctuaire – en moins bien – les jeux étaient fait d’avance, ce qui fut confirmer par le volume précédent. Or, curieusement, alors que l’on était en droit de ne plus rien attendre de cet arc narratif, ne voilà-t-il pas que celui-ci semble enfin décoller, et ce, par le biais des trois Généraux que nos héros doivent affronter dans ces pages : Krishna de Chrysaor, Kassa des Lyumnades et Isaak du Kraken. Le premier, on le connaissait depuis le tome précédant et la suite et fin de son combat face a Shiryu ne fait que confirmer qu’effectivement, le Général des Mers était un adversaire a la mesure de nos héros, au vu de ses pouvoirs. Le second apparait de prime abord peu engageant au vu de son apparence mais ses pouvoirs particuliers font qu’il s’avère bien plus redoutable que prévu. Quand au dernier, le fameux Isaak, Kurumada a la judicieuse idée d’en faire une ancienne connaissance de Hyoga, les deux jeunes hommes ayant été les élèves de Camu, le Chevalier du Verseau. Trois adversaires qui rehaussent nettement le niveau des Généraux des Mers, quelques scènes qui marquent les esprits et même si l’on regrettera que l’auteur retombe dans ses travers en faisant perdre la vue – encore – a Shiryu, force est de constater que ce seizième tome des Chevaliers du Zodiaque est franchement bon, et ça, c’est une bonne nouvelle !


Points Positifs :
- Jusqu’à alors, les premiers affrontements face aux Généraux des Mers avaient fortement déçus et les deux premiers étaient apparus comme étant beaucoup trop faibles. Or ici, il n’en est rien et il est évidant que Krishna de Chrysaor, Kassa des Lyumnades et Isaak du Kraken rehaussent nettement le niveau !
- Suite et fin du combat entre Shiryu et Krishna de Chrysaor et qui est dans la lignée du début, paru dans le volume précédent : le Général de Poséidon s’avère être un adversaire redoutable et ses pouvoirs, plutôt variés – sans sa lance, il semble encore plus puissant – font qu’il marque les esprits.
- Certes, on a l’impression que Hyoga a la chic pour se battre contre ses anciennes connaissances, cependant, le fait qu’il connaisse Isaak du Kraken, ancien élève, comme lui, de Camu, apporte une touche tragique a cet affrontement.
- Lorsque l’on voit la tronche de Kassa des Lyumnades, il y a de quoi être dubitatif, cependant, au vu de ses pouvoirs particuliers, il apparait que le bougre était bien plus dangereux que prévu et qu’il faudra un Ikki en grande forme pour en venir a bout !
- Pour ce qui est des dessins, Kurumada est dans une forme acceptable depuis quelques tomes et livre donc une prestation qui ravira les amateurs du mangaka.

Points Négatifs :
- Shiryu qui reperd la vue ! Mais pourquoi Kurumada nous refait le coup !? Fichu auteur que celui-là car même quand je dis du bien de lui, il faut qu’il vienne tout gâcher en retombant dans ses travers…
- L’impression que Hyoga passe sa vie à affronter de vieilles connaissances, même si, il faut le reconnaitre, c’est plutôt efficace.
- L’intrigue générale qui reste, il faut le rappeler, une réédite en moins bien de la Bataille du Sanctuaire.

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...