jeudi 24 août 2017

DOWNTON ABBEY – SAISON 1


DOWNTON ABBEY – SAISON 1 

Avril 1912. Le comte de Grantham et son épouse Cora apprennent que les deux héritiers potentiels de la demeure de Downton, le cousin germain du comte et son fils Patrick, sont morts lors du naufrage du Titanic. Les Crawley n'ont eu que trois filles, Lady Mary, Lady Edith et Lady Sybil, or seul un héritier mâle peut hériter du domaine, qui est soumis à un entail fee tail male. Le nouvel héritier est ainsi un arrière petit cousin, Matthew Crawley, avocat vivant avec sa mère Isobel. La vie des domestiques à Downton est méticuleusement organisée, sous l'égide du maître d'hôtel Charles Carson et de l'intendante Mrs Elsie Hughes. Sarah O'Brien est la femme de chambre attitrée de la comtesse, tandis qu'Anna Smith et Gwen Dawson s'occupent plutôt des filles. William Mason et Thomas Barrow sont les deux valets, et Mrs Beryl Patmore la cuisinière, aidée de la jeune Daisy Robinson. Cependant, l'arrivée d'un nouveau valet de pied au domaine, John Bates, un ancien compagnon d'armes du comte pendant la guerre des Boers, va tout bouleverser. Nommé valet attitré du comte, il boite à cause d'une vieille blessure et s'attire les foudres de certains membres du personnel, dont Thomas, qui enviait cette place depuis longtemps.


Downton Abbey – Saison 1
Réalisation : Brian Percival
Scénario : Julian Fellowes
Musique : John Lunn
Production : ITV1
Genre : Historique, Drame
Titre en vo : Downton Abbey – Season 1
Pays d’origine : Royaume-Uni
Chaîne d’origine : ITV1
Diffusion d’origine : 26 septembre 2010 – 07 novembre 2010
Langue d'origine : anglais
Nombre d’épisodes : 7 x 51 minutes

Casting :
Hugh Bonneville : Robert Crawley
Michelle Dockery : Mary Crawley
Dan Stevens : Matthew Crawley
Maggie Smith : Violet Crawley
Jessica Brown Findlay : Sybil Crawley
Laura Carmichael : Edith Crawley
Elizabeth McGovern : Cora Crawley
Penelope Wilton : Isobel Crawley
Jim Carter : Charles Carson
Brendan Coyle : John Bates
Joanne Froggatt : Anna Smith
Siobhan Finneran : Sarah O'Brien
Thomas Howes : William Mason
Rob James-Collier : Thomas Barrow
Rose Leslie : Gwen Dawson
Phyllis Logan : Elsie Hughes
Sophie McShera : Daisy Robinson
Lesley Nicol : Mme Patmore
Kevin Doyle : Joseph Molesley
Allen Leech : Tom Branson
David Robb : Dr Richard Clarkson
Robert Bathurst : Athony Strallan
Brendan Patricks : Evelyn Napier
Samantha Bond : Rosammund Painswick
Jonathan Coy : George Murray
Bernard Gallagher : Bill Molesley
Christine Lohr : May Bird

Mon avis : Indéniablement, Downton Abbey fait parti de ces séries – pour ne pas dire œuvres dans un sens plus large – que je connaissais depuis longtemps, dont j’avais entendu le plus grand bien et que je n’aurai découvert que longtemps après tout le monde. Certes, comme il est de coutume de le dire, mieux vaut tard que jamais, mais bon, d’un autre coté, quand je pense a toutes les louanges que j’avais entendu au sujet de cette série, quand je pense que cela fait des années que je me disais qu’il fallait que je la découvre, attendre sept ans pour, enfin, me lancer dans Downton Abbey, cela fait un peu beaucoup… Mais si l’attente fut longue, force est de constater que je n’ai été nullement déçu par cette première saison de cette célèbre série historique britannique qui gagna tant de récompenses ces dernières années. Car bon, comment dire… en partant d’un postulat oh combien simple – après tout, nous ne sommes pas loin d’un soap historique qui nous dévoile la vie des habitants d’une fort belle demeure, nobles et serviteurs, au début du siècle dernier – Downton Abbey s’avère être terriblement efficace dans son genre : très rapidement, on se prend au jeu grâce a ces nombreux protagonistes, a ces costumes, a cette photographie magnifique et a cette histoire loin d’être originale mais suffisamment captivante pour attirer notre attention. Comme toute œuvre historique qui se respecte, nous avons droit aux nombreuses références sur tel ou tel événement qui aura marquer son temps, et donc, dans cette première saison, du naufrage du Titanic aux débuts de la Première Guerre Mondiale en passant par la lutte des suffragettes, l’amateur d’histoire en aura pour ses frais. Mais Downton Abbey, c’est aussi et surtout ses très nombreux personnages qui nous deviennent très rapidement familiers, de cette famille de la noblesse qui ont quelques soucis d’héritage a leurs serviteurs d’une autre époque – majordome, valets, cuisinières – qui, en quelque sorte, faisaient eux aussi parti de la famille. Une première saison parfaite dans son genre, qui certes, il faut le reconnaitre, ne révolutionne en aucune façon le genre mais qui possède suffisamment de qualités pour captiver l’amateur d’œuvres en costumes – et pour ma part, bien entendu, je suis déjà devenu accroc !


Points Positifs :
- Une série diablement efficace comme seuls les anglais savent en faire. Il faut dire qu’en partant d’un postulat qui est tout sauf original, Downton Abbey n’en reste pas moins terriblement captivant et l’on s’attache très rapidement a tous ces protagonistes et a leur vie dans cette fort belle demeure.
- Les personnages, bien entendu, sont pour beaucoup pour la réussite de cette série, même s’ils ne sont pas d’une franche originalité. Mais entre la famille de la noblesse et leur serviteurs, entre les amitiés et les haines de chacun, entre les histoires personnelles, les jalousies et les petites vengeances mesquines, m’amateur est très rapidement captiver !
- Une belle petite flopée d’acteurs, certains très connus, d’autres beaucoup moins, mais qui sont tout simplement parfaits dans leurs rôles respectifs.
- L’amateur d’histoire retrouvera avec plaisir tout un tas de références qui éveilleront son intérêt : naufrage du Titanic, droit de vote des femmes, droits de successions qui privilégiaient tout le temps un héritier male, débuts de la Première Guerre Mondiale, etc.
- Le dévouement de certains des domestiques peu sembler singulier a certains, pourtant, c’était bien ainsi que cela se passait autrefois…
- Décors, costumes, photographie magnifique. Downton Abbey est un véritable régal pour les yeux !

Points Négatifs :
- Malheureusement, certains personnages sont un peu trop stéréotypés et les gentils très gentils opposés aux méchants très méchants, cela va un temps mais cela finit par lasser… Espérons qu’il y ait une évolution de ce coté là !

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...