mercredi 6 septembre 2017

FABLES – LES MILLE ET UNE NUITS (ET JOURS)


FABLES – LES MILLE ET UNE NUITS (ET JOURS)

Alors que Blue Boy s'est infiltré dans les territoires de l'Adversaire, un Fable arrive à l'aéroport de JFK après un long exil. Il s'agit de Mowgli. Ce dernier est revenu faire un rapport au Maire et au shérif sur sa mission secrète. Avant cela, il se rend à la Ferme et y retrouve Bagheera. La panthère est prisonnière depuis qu'elle a participé à une émeute, il y a quelques années. Mowgli lui promet de trouver un moyen de la sortir de là. Cela pourrait être possible, si l'ancien enfant de la jungle retrouve Bigby, l'ex shérif disparu depuis un moment. Pendant ce temps, Blue Boy se réveille dans une cage. A ses côtés se tient un homme, Gepetto. Ce dernier lui révèle que les troupes de l'Adversaire ont été secouées par la percée vengeresse de Blue Boy. Mais l'Adversaire n'est pas mort, loin de là. Gepetto est sa véritable identité mais s'il pense avoir l'avantage sur son prisonnier, Boy Blue lui avoue avoir une monnaie d'échange, le précieux Pinocchio....


Fables – Les Mille et une nuits (et jours)
Scénario : Bill Willingham
Dessins : Lan Medina, Mark Buckingham, Jim Fern
Encrage : Steve Leialoha, Jimmy Palmiotti, Andrew Pepoy, Dan Green
Couleurs : Daniel Vozzo
Couverture : James Jean
Genre : Aventure, Conte, Féerie
Editeur : Vertigo Comics
Titre en vo : Fables - Vol 8
Pays d’origine : Etats-Unis
Parution : 03 juillet 2006
Langue d’origine : anglais
Editeur français : Urban Comics
Date de parution : 27 avril 2013
Nombre de pages : 144

Liste des épisodes
Fables 39, 42-47

Mon avis : Le septième volume de cet excellent comics qu’est Fables avait marqué les esprits puisque, dans celui-ci, on apprenait enfin l’identité de l’Adversaire, celui-ci étant ni plus ni moins qu’un certain Gepetto ! Une sacrée surprise, donc, pour le lecteur, qui n’aurai jamais pensé que le placide charpentier père de Pinocchio serait en fait un conquérant impitoyable, quoi que, a bien y regarder, quelques indices le pointaient du doigt depuis quelques tomes. Du coup, on pouvait craindre que ce huitième volume soit moins passionnant, qu’il s’y passerait des événements moins importants, cependant, et a notre grande surprise, force est de constater que ce n’est pas le cas, et ce, par le biais de l’arrivée en scène des Fables issus des Contes des Milles et une nuits ! Une bonne idée de la part de Bill Willingham, donc, mais plutôt logique vu que ces personnages manquaient indéniablement au casting, et c’est donc avec plaisir, il faut le reconnaitre, que l’on fait la connaissance avec Simbad le Marin, un méchant vizir (normal, cela va avec le personnage), un Djinn et autres joyeusetés locales… Scénaristiquement, c’est toujours aussi bon et la trame générale se poursuit tranquillement et si, bien évidement, les nouveaux venus tiennent le haut du pavé, le fidèle de la saga retiendra davantage l’évolution de personnages comme Charmant, la Belle, la Bête, Blue ou le Chaperon Rouge. Bref, c’est toujours aussi bon et une fois de plus, arrivé a la dernière page, on n’a qu’une seule envie : découvrir la suite !


Points Positifs :
- L’arrivée dans la série des Fables issus des Mille et une nuits et c’est avec un vrai plaisir que l’on fait la connaissance de ces personnages hauts en couleur qui apportent un souffle nouveau a la série.
- L’intrigue se poursuit tranquillement et est toujours aussi captivante, surtout pour ce qui est de l’évolution de personnages comme Charmant, la Belle, la Bête, Blue, l’ancien maire ou le Chaperon Rouge. De même, certains événements majeurs ont lieu mine de rien : entre le baiser entre Charmant et la Belle ou la découverte que Loyal John était un traitre, on ne s’ennui pas !
- Apparition d’un Fable qui brillait par son absence jusque là : Mowgli !
- Seconde Guerre d’Irak oblige, celle-ci n’est pas oubliée dans la trame.
- Question dessins, on retrouve avec plaisir Lan Medina et Mark Buckingham.

Points Négatifs :
- Les deux épisodes consacrés au couple de Pantins de Bois qui tombent amoureux et décident de devenir humains sont intéressants mais sans plus.
- Ce n’est pas la couverture la plus réussie, il faut le reconnaitre.

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...