samedi 9 septembre 2017

LE MONDE HISTOIRE & CIVILISATIONS 31 – L’ESCLAVAGE, DE LA TRAITE À L’ABOLITION


LE MONDE HISTOIRE & CIVILISATIONS 31 – L’ESCLAVAGE, DE LA TRAITE À L’ABOLITION
Septembre 2017

Au sommaire :
Edito : Inévitable, l’esclavage ?
L’actualité
- Homo Sapiens ne fait pas son âge
- Premiers chrétiens en peinture
- Les rayons X font parler Lavau
- Impériale Malmaison
Le personnage : Le Baron de Münchhausen
La vie quotidienne : L’huile d’olive à Rome
- Les grandes énigmes : La bête du Gévaudan
- Les grandes inventions : Le timbre-poste
Dossier : L’esclavage, de la traite à l’abolition
- La traite atlantique
- La révolution abolitionniste
Les grands articles
- Les caravanes du désert
- Le mariage de Ramsès II
- La secte des Assassins
- La quête de l’Eldorado
Des livres et des expositions

Mon avis : Je ne vais pas vous mentir, en découvrant que l’esclavage serait le sujet du dossier principal de ce nouveau numéro de la revue Le Monde Histoire & Civilisations, je n’ai pas vraiment sauté au plafond, loin de là, pourtant, malgré cet état de fait, je me suis laisser tenter par celui-ci, ne serais-ce que par les divers sujets abordés dans cette revue, et qui, ma foi, étaient plutôt intéressants prit dans leurs ensemble… Ainsi, du Baron de Münchhausen a la bête du Gévaudan en passant par la quête de l’Eldorado, la secte des Assassins ou le mariage de Ramsès II, il y avait de quoi faire. Or, a ma grande surprise, si ces articles furent, effectivement, plutôt bons voir instructifs pour certains, le dossier, lui, s’est avéré être bien plus intéressant que prévu. Oh certes, s’il aborde en quelques lignes l’esclavage du monde musulman et celui de l’Afrique noire et se concentre une fois de plus principalement sur celui de l’homme blanc, ce qui peut se justifier au vu de l’importance du trafic pendant quelques siècles mais oublie, du coup, que la société occidentale ne fut pas la seule a apprécier le commerce humain, il apparait, a la lecture de la chose, que l’ensemble n’en reste pas moins intéressant. Sur les conditions de transports, la vente en elle-même, une fois arrivé a destination, puis, par la suite, sur la volonté abolitionniste de certaines figures des pays occidentaux qui finirent par accoucher, quelques décennies plus tard, a l’interdiction pure et simple de l’esclavage. Au final, un dossier bien plus intéressant que je ne l’aurai cru de prime abord et qui, même s’il n’est pas parfait, n’en fut pas moins une fort bonne surprise, un peu, comme l’ensemble de ce numéro finalement…


Points Positifs :
- Le dossier principal, consacré a l’esclavage, n’est pas des plus complets mais n’en reste pas moins intéressant et fort instructif : riche en exemples et en documents, allant du début de la traite des noirs jusqu’à son abolition, il met autant en avant l’horreur que fut la traite négrière que la volonté de certaines figures issues des Lumières pour en finir avec le commerce de cet main d’œuvre bon marché.
- Le Baron de Münchhausen, la bête du Gévaudan, la quête de l’Eldorado, la secte des Assassins ou le mariage de Ramsès II. Les autres articles, souvent assez longs, brillent par leur éclectisme et leur intérêt.
- Textes précis mais parfaitement compréhensibles pour ne néophytes, nombreuses illustrations et autres documents apportent une touche appréciable a la lecture de cette revue.

Points Négatifs :
- Le dossier principal est plutôt bon mais il est dommage, encore une fois, qu’on ai l’impression, à sa lecture, que seul l’homme blanc aura été le responsable de l’esclavage. A quand un véritable dossier qui aborderait l’esclavage dans son ensemble, fléau qui toucha toutes les civilisations depuis des milliers d’années ?
- La partie actualité m’aura laissé dubitatif quand a son intérêt.

Ma note : 7/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...