samedi 9 septembre 2017

FABLES – LES LOUPS


FABLES – LES LOUPS

Bigby manque cruellement aux habitants de Fableville qui souhaitent par dessus-tout bénéficier de la force et de la stratégie de l'ancien détective ; mais aussi à Blanche Neige qui, depuis qu'elle a donné naissance à leurs enfants, est sans nouvelle de son amant. Mowgli est ainsi envoyé sur ses traces. Une piste le conduit dans la péninsule russe du Chukotka, près du cercle polaire. Mowgli vient à la rencontre d'une meute de loup dirigée par Tukar. Pour obtenir des informations, l'humain est prêt à tout, y compris sonder les animaux. Son instinct lui donne raison car une fois le combat achevé, les loups lui révèlent avoir croisé un loup puissant, qui n'est autre que la forme animale de Bigby. Mowgli est plus proche que jamais de retrouver son ami...


Fables – Les Loups
Scénario : Bill Willingham
Dessins : Mark Buckingham, Shawn Mcmanus
Encrage : Steve Leialoha, Andrew Pepoy, Shawn Mcmanus
Couleurs : Daniel Vozzo
Couverture : James Jean
Genre : Aventure, Conte, Féerie
Editeur : Vertigo Comics
Titre en vo : Fables - Vol 9
Pays d’origine : Etats-Unis
Parution : 10 décembre 2006
Langue d’origine : anglais
Editeur français : Urban Comics
Date de parution : 23 août 2013
Nombre de pages : 128

Liste des épisodes
Fables 48-51

Mon avis : Après un huitième volume qui nous avait entrainé du coté des contes des Milles et une nuit, ce neuvième tome de Fables, œuvre oh combien réussie du sieur Bill Willingham, remet sur le devant de la scène celui et celle qui, il faut le reconnaitre, sont les protagonistes principaux du casting oh combien pléthorique de ce comics, je veux bien évidement parler de Blanche Neige et de Bigby, enfin, plus particulièrement de ce dernier, il faut le reconnaitre. Pour rappel, suite à la naissance de leurs enfants – voir ici – Blanche Neige et ces derniers avaient été vivre a la Ferme, lieu où vivent les Fables monstrueux ou a l’apparence trop étrange pour vivre au milieu des simples mortels, tandis que notre ancien Grand Méchant Loup, de son coté, partait s’exiler pour une destination inconnue. Dans le volume précédant, Charmant envoyait Mowgli a la recherche de l’ancien chérif afin de le ramener, tache que celui-ci réussira dans ce tome, bien évidement, même si pour cela, il devra parcourir le monde en long et en large et même affronter quelques loups… Bigby de retour, il devra s’acquitter d’une mission pour le moins périlleuse en territoire ennemi avant de, enfin, pouvoir revoir les siens, c’est-à-dire, Blanche et ses enfants. Tout cela finira par un mariage, oh combien sympathique, mais on se dit bien que les menaces de Bigby a l’encontre de l’Adversaire ne mettront pas fin a la volonté de conquête de ce dernier. Bref, si le cinquantième épisode se conclut par un happy-end, nous sommes encore très loin de la conclusion de la série !


Points Positifs :
- Un cinquantième épisode très long et qui marque les esprits : débutant par le retour de Bigby, il se poursuite avec une première mission chez les Géants des Nuages puis, celle en plein territoire ennemi où il va menacer l’Adversaire – c’est-à-dire, Gepetto – en personne. L’épisode se poursuit ensuite avec son retour, ses retrouvailles avec Blanche Neige et ses enfants et, pour finir, son mariage. Bref, que d’événements !
- Il est plutôt amusant l’épisode où Cendrillon doit soigner le roi des Géants des Nuages qui souffre d’une otite afin que celui-ci signe un traité d’alliance avec Fableville.
- La quête de Mowgli qui en bave pas mal pour retrouver Bigby.

Points Négatifs :
- Bon, il faut reconnaitre que j’ai déjà connu Mark Buckingham en meilleure forme pour ce qui est de ses dessins – cela est flagrant sur les deux premiers épisodes de ce premier volume. Peut-être un problème d’encrage, mais bon, c’est clair que certaines planches ne sont guère réussies.

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...